« Il n’y a rien dont ne triomphe un peu de patience. » (Molière, La princesse d’Elide)

Lets Go Scandal GIF by ABC Network - Find & Share on GIPHY

Quand on pense au mot « archives », on s’imagine des piles de documents, anciens et usés pour la plupart, entreposés dans de grandes bibliothèques. Un lieu poussiéreux en somme. Pourtant, il existe bien des manières de se procurer des archives. Et j’en suis la preuve !

Pour l’histoire immédiate, quelles archives ? 

Travaillant sur un sujet d’histoire immédiate, il était évident que les numéros des anciens mensuels de Causeur ne se trouvaient pas dans un dépôt d’archives. En effet, même si certaines bibliothèques avaient quelques exemplaires en rayons, impossible pour autant de mettre la main sur les numéros plus anciens. Je me suis alors demandée comment retrouver ces numéros sans me ruiner, et sans non plus les acheter au principal intéressé.

J’ai donc parcouru les méandres d’internet, et après des semaines de recherche miracle ! La majorité des numéros avaient été mis en ligne par un obscur contributeur et tout cela gratuitement! Je me suis donc empressé de les récupérer un à un afin de pouvoir les dépouiller minutieusement. Malheureusement, je suis toujours en quête de numéros datant de 2013, introuvables pour l’heure et essentiel à ma recherche actuelle.

Il m’est arrivé de prier secrètement le dieu Archives afin de pouvoir trouver en moins d’une heure toute mes sources, triées par sujet et date mais ce ne fut pas très concluant. Ou alors je n’ai pas invoqué le bon esprit. Le manque d’archives peut vite être source d’angoisse et de colère. Pour exemple, cela fait près de deux ans que je tente de mettre la main sur un numéro de Causeur datant de novembre 2013 et qui regroupe un dossier incontournable pour enrichir mon mémoire. Après de nombreuses tentatives infructueuses, c’est le cœur lourd et envers tout mes principes que j’ai dû acheter au prix fort un des derniers exemplaires au magazine Causeur lui-même. Et depuis quinze jours, j’attends devant ma boîte aux lettres que ce foutu document arrive.

Une organisation très personnelle!

CC : Noémie Lapanouse

Pour le domaine de l’organisation, force est de constater que je n’en suis point la reine! Feuilles volantes et cahiers remplis en long, en large et en travers sont mes meilleurs amis. Le format papier à l’avantage de pouvoir être plié, découpé, coller, en bref d’être complètement adaptable à la forme la plus adéquate. Papier glacé des magazines, mon amour… Chacun d’entre nous, jeunes chercheurs, à un rapport complexe et intime avec les archives. Comme une chasse au trésor, elles contiennent leur lot de surprises et de déceptions. Malgré tout, elles restent essentielles dans notre recherche, ce qui fait d’elle une petite sœur insupportable mais dont on ne peut se passer pour continuer à grandir. Envers et contre tout.

 

CC : Archives du mensuel Causeur,  https://www.causeur.fr/magazine?utm_source=interne&utm_medium=barre_nav

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.